La plus-value immobière

Faire le point sur la plus-value

Les prix de l’immobilier n’ont cessé d’augmenter depuis le début des années 2000. Ainsi, les vendeurs sont amenés à vendre leur logement plus cher qu’ils ne l’avaient acheté, et donc, à réaliser une plus-value immobilière.

Les propriétaires ne sont pas imposés sur la plus-value réalisée grâce à la vente leur logement principal. Toutefois, les vendeurs d’une résidence secondaire ou d’un logement locatif sont imposés sur la plus-value nette au titre des prélèvements sociaux et de l’impôt sur le revenu.

Depuis le 1er septembre 2013, les vendeurs sont exonérés d’impôt sur le revenu après 22 ans de détention et après 30 ans de détention pour les prélèvements sociaux.

Partager "La plus-value immobière" via: